Qu’est-ce qu’un vrai leader? Quelles qualités un leader devrait-il avoir?

Prestataire numéro #1 des professionnels en externalisation des processus d'affaires

Qu’est-ce qu’un vrai leader? Quelles qualités un leader devrait-il avoir?

Lors de la sélection d’un employé pour un poste de direction, il est important de savoir quelles qualités il devrait avoir. Dans cet article, nous parlerons des qualités personnelles, professionnelles et commerciales d’un leader. Ainsi que des règles de construction de relations avec l’équipe qu’il est important de suivre.

Catégories des qualités d’un bon leader

Toutes les qualités d’un leader peuvent être divisées en qualités personnelles, professionnelles et commerciales. Examinons-les plus en détail.

Quelles qualités personnelles d’un leader idéal

Il s’agit d’une liste spécifique de caractéristiques et de traits de personnalité, qui incluent à la fois les qualités morales et psychologiques d’un leader. Ce sont d’ailleurs eux qui déterminent le style de gestion.

La présence et la corrélation de ces qualités permettent de construire une communication efficace avec l’équipe, directement entre subordonnés et même entre services qui se chevauchent.

Obtenir un poste de direction ne signifie pas seulement franchir un certain pas dans l’échelle de carrière et effectuer des tâches spécifiques. Il est aussi important de comprendre qu’un leader doit avoir un large éventail de qualités personnelles. Ceux-ci incluent ceux qui aident à établir des relations avec l’équipe, à négocier, à saisir l’essence des informations reçues, etc.

Ces qualités comprennent:

Tolérance au stress

Une des qualités les plus importantes. Un leader imperturbable est le meilleur exemple pour toute l’équipe. La stabilité émotionnelle permet d’accomplir des tâches et de rechercher des solutions dans d’éventuelles situations d’urgence. Dans le monde moderne, avoir le sang-froid est une des qualités essentielles pour un leader. En effet, les émotions excessives peuvent porter un préjudice considérable non seulement à un certain service, mais aussi à l’organisation dans son ensemble.

La détermination

Chaque leader doit avoir certains objectifs vers lesquels il va. Cela le stimule à se développer en tant que personne et en tant que professionnel. Ainsi, un leader sans objectif ne pourra pas mener l’équipe vers de nouveaux sommets.

Esprit de décision

Pour une gestion d’équipe efficace, il est nécessaire d’articuler clairement les tâches existantes et d’exiger leur mise en œuvre. Vous ne devriez donc pas avoir peur de prendre des décisions non standard et de changer la stratégie pour atteindre les objectifs. Cela est dû au fait que des changements constants sont actuellement en cours. Cependant, tout le monde n’est pas en mesure de prendre des décisions rapidement et de manière indépendante.

Sociabilité

La capacité de nouer des relations au sein de l’équipe est tout aussi importante. Un leader moderne de qualités doit connaître chaque subordonné et créer une atmosphère amicale au sein de l’équipe.

Exigence

Si les employés se permettent de ne pas effectuer de petites tâches, cela conduira à l’échec de l’exécution de tâches intermédiaires et plus importantes. La gestion de tous les processus est importante à chaque étape, à partir de la définition du problème et se terminant par la réception du résultat. Le gestionnaire doit contrôler cela.

Tactfulness

Faire preuve de respect envers vos employés garantira que votre chef sera traité de la même manière. C’est grâce au sens du tact que vous pouvez gagner une vraie équipe.

Objectivité

Pour une prise de décision réussie à la fois dans le travail normal et dans des situations non standard, l’évaluation la plus objective de ce qui se passe est nécessaire. Les émotions peuvent également déformer considérablement l’image réelle.

Une estime de soi adéquate

Penser négativement et trop positivement à votre sujet peut affecter négativement les performances et les attitudes de l’équipe. Ainsi, l’estime de soi du manager, à la fois indirectement et directement, affecte tous les processus auxquels il participe. Une estime de soi complétée de modestie doit alors faire partie des qualités d’un leader.

La capacité d’introspection

La capacité à évaluer objectivement ses propres actions et à utiliser l’expérience positive des autres permet de voir l’impact sur l’équipe et l’entreprise dans son ensemble.

Responsabilité de leurs actions

Peu de gens peuvent prendre leurs propres décisions, mais encore moins de gens sont prêts à en assumer la responsabilité. Un bon leader est toujours prêt à affronter la situation lorsqu’il est nécessaire d’assumer la responsabilité de l’action qu’il a entreprise.

Qualités professionnelles d’un leader efficace

La présence de qualités professionnelles peut donner une caractéristique du leader sur la façon dont il connaît un certain domaine. Il est également important d’avoir de l’autorité dans l’équipe.

En effet, il ne suffit pas de pouvoir établir des relations avec l’équipe, de préparer l’équipe au travail et de communiquer poliment. Il est aussi nécessaire d’avoir une connaissance des processus de travail interne et, au minimum, avoir une orientation approximative dans une spécialisation particulière. Ce sera idéal lorsque le leader comprendra le domaine dans lequel il travaille, bien mieux que ses subordonnés.

Les qualités professionnelles comprennent:

Haut niveau d’éducation

Et maintenant, nous ne parlons pas de la présence d’un diplôme rouge, mais des connaissances existant dans le domaine de l’entreprise, dont un candidat au rôle de gestionnaire peut démontrer. Une grande connaissance pratique doit alors être exigée parmi les qualités que devrait avoir un leader.

Expérience de travail

Un point important, car une personne qui n’a pas d’expérience dans un domaine particulier ne peut pas avoir les connaissances nécessaires sur les nuances possibles.

L’ampleur des vues

Le chef ne dira pas «cela ne me concerne pas», s’attendant à ce que l’équipe s’engage rapidement dans un travail dans une situation atypique. Au contraire, il doit pouvoir montrer qu’il est prêt à reprendre le travail sur un pied d’égalité avec l’équipe lorsqu’on lui demande de le faire.

Compétences organisationnelles

Un bon leader de qualités organise le travail de l’équipe de manière à tirer le meilleur parti de son travail;

Pensée systémique

La capacité de prédire les problèmes éventuels dans le processus de travail et les moyens de les résoudre à l’avance permet d’évaluer tous les moments de travail et les facteurs qui les affectent

Mise en œuvre d’innovations

La volonté de faire des changements dans le travail, d’apprendre de nouvelles méthodes et approches est ce que chaque dirigeant doit faire;

Développement personnel constant et acquisition de nouvelles connaissances

On ne peut pas être qualifié de professionnel qui n’est pas en constante évolution. Ceci est important car le leader doit constamment démontrer à l’équipe ses connaissances et sa capacité à les utiliser dans les décisions de gestion.

Qualités commerciales d’un leader moderne

La présence de certaines qualités métier est importante pour que le leader puisse systématiquement gérer à la fois un petit département et une organisation entière. S’il n’a pas de qualités commerciales, il ne peut que fournir l’ambiance de l’équipe.

La présence d’un sens aigu des affaires détermine la possibilité d’une gestion systémique à la fois d’une petite équipe et d’une entreprise entière. Ainsi, en son absence, l’employé peut être considéré comme un leader informel qui mettra l’ambiance dans l’équipe.

Les qualités commerciales comprennent:

Capacité d’analyser rapidement les informations

Une analyse rapide d’une grande quantité de données reçues fait partie intégrante du travail de chaque manager, car il est important pour lui de saisir l’essence de tout ce qui se passe dans l’organisation dans les plus brefs délais;

Capacité à prendre rapidement les bonnes décisions

Les compétences en gestion sont également des qualités importantes pour un leader dans les situations où il est nécessaire de prendre les bonnes décisions avec peu ou pas de temps pour réfléchir;

Capacité à travailler en mode multitâche

La capacité de passer d’une tâche à une autre, de réaliser plusieurs processus en parallèle, tout en maintenant la qualité du travail, est une compétence importante pour chaque manager;

Capacité à utiliser les ressources à bon escient

Cela s’applique à tous les aspects du travail. Un leader de qualités doit être capable de répartir avec compétence à la fois la ressource humaine (définition des tâches pour chaque membre de l’équipe en fonction de ses connaissances et compétences) et l’inventaire de l’entreprise;

Capacité à construire une stratégie de travail

Sans cette compétence, il est impossible d’atteindre les objectifs fixés. En effet, l’efficacité de l’équipe dépend directement de la stratégie correctement choisie;

Capacité à établir des contacts avec les partenaires et la haute direction

Le succès de l’ensemble de l’organisation dépend de la capacité du leader à négocier avec les deux subordonnés. Mais aussi avec la direction et les partenaires supérieurs;

Capacité à définir et à répartir clairement les tâches

Cela fait référence à la compétence d’une utilisation judicieuse des ressources. Car ce sont des tâches définies avec précision et correctement réparties qui seront exécutées les plus efficacement. Par ailleurs, le leader doit comprendre que les tâches de l’équipe doivent être réparties en fonction des compétences des employés et de leurs qualités et expériences professionnelles.

Règles de construction de relations entre un manager et une équipe

Pour créer une ambiance conviviale au sein de l’équipe, un leader de qualités et compétent doit avoir une connaissance des bases de la psychologie et de l’interaction avec les gens.

Considérez les points nécessaires pour devenir une autorité pour les subordonnés et créer une équipe efficace.

Retour

Il existe trois types de commentaires:

  • Constructif;
  • Négatif;
  • Positif.

Il est important de se rappeler que la rétroaction négative dans la plupart des cas n’a pas l’effet escompté.
Pour que la rétroaction soit efficace, vous devez:

  • Offrir des options pour résoudre la situation actuelle;
  • Communiquer les souhaits liés à l’exécution des tâches et des actions au sein de l’équipe;
  • Analyser les situations qui se sont produites récemment;
  • Ne pensez jamais aux échecs des employés;
  • Encourager l’employé à se développer et à gravir les échelons de carrière;
  • Toutes les conversations sur les actions de l’employé doivent être menées en privé.

La capacité de prendre une décision

La capacité d’exprimer des opinions et de proposer des solutions aux problèmes est quelque chose qui doit être donné à vos subordonnés. En effet, un leader de qualités est toujours prêt à discuter des propositions des employés. Ensuite, après avoir écouté leur avis, il sera en mesure de tirer des conclusions et de prendre la décision la plus correcte pour l’entreprise.

Responsabilité de votre travail

Une attitude responsable à l’égard de leurs tâches est le meilleur exemple pour les subordonnés. Sans reporter les tâches à plus tard, planifier avec succès les heures de travail, maintenir la propreté de son lieu de travail, le manager sera toujours une incitation au travail efficace de l’équipe.

Offrir une progression de carrière

Chaque employé travaillera plus efficacement s’il sait que ses réalisations seront appréciées. Par ailleurs, voyant que la croissance de carrière est possible dans l’entreprise pour de bons résultats, les employés s’efforceront de conquérir de nouveaux sommets et essaieront de faire leur travail mieux que leurs collègues.

Les meilleures qualités des employés se manifestent en présence de conditions de concurrence féroce qu’un leader instaure.

Il est possible d’utiliser diverses incitations et bonus matériels, sous certaines conditions.

Exemple personnel

Un bon leader lui-même répond toujours aux exigences dont il présente l’accomplissement à ses employés. De plus, cela stimule l’équipe à répondre aux exigences de l’entreprise.

Équité et honnêteté

La présence de principes moraux chez le leader devient la raison de la confiance et du respect de l’équipe. Cela encourage également l’interaction avec un tel patron. Les employés sont plus disposés à entrer en contact avec un leader équitable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.